Chronique sécurité : le fichier commun dans le nuage, prudence!

Céline Dion
Céline Dion

Cette chronique contient des informations reliées à la sécurité. Lisez-la attentivement, elle vous permettra de mieux vous protéger et de déjouer les attaques des pirates informatiques. Bonne lecture.

L’avènement des services de stockage de fichiers en ligne, dans un espace communément appelé « nuage » (cloud) est, selon moi, un des plus beaux cadeaux que les informaticiens ont pu offrir aux internautes.

Par contre, suite à une expérience récente dans ma tâche de registraire des membres du Club, je vous invite à la prudence lorsque le même fichier est ouvert sur plus d’un ordinateur.

Si vous ouvrez 1 de vos fichiers partagés au moment où ce dernier est déjà ouvert par 1 de vos collaborateurs, le service de stockage dans le nuage (ex. DROPBOX pour les fins de cette chronique ) va créer un 2e fichier du même nom, mais avec la mention « copie de… », notez dans l’image suivante:

CHIP_2015_05_securite

Surtout, n’effacez aucune des 2 versions avant d’avoir vérifié bien attentivement les différences dans les modifications. Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais:  la dernière fois que cet incident m’est arrivé, je n’ai pas pu compté sur ma Corbeille, puisque j’avais choisi de supprimer définitivement le fichier (touche « shift »+ « delete »). Ce fut une grave erreur de (NON) jugement de ma part.

J’espère que vous avez aimé cette chronique. Surveillez le CHIP : vous y trouverez régulièrement d’autres chroniques sécurité.

Les contributions de tous les bénévoles sont bienvenues. Si vous voulez soumettre un article sur la sécurité, envoyez-le à l’adresse *protected email* à l’attention de Céline Dion.

Céline Dion

3 réflexions au sujet de « Chronique sécurité : le fichier commun dans le nuage, prudence! »

  1. Merci Céline. Très bonne observation qui servira à tout le monde. Il faut toujours surveiller plus attentivement ce qui est dans un nuage. Parfois ça peut annoncer un orage.

  2. Merci bien Céline de cette information intéressante, car ça m’est arrivé quelques fois sans comprendre pourquoi.

Les commentaires sont fermés.