Éditorial – février 2013

Photo-Andre-Charest-Editorial

La joie de connaître et le respect

Notre première mission est d’offrir à nos membres un cadre pour le partage de connaissances et l’entraide en informatique. Notre principal outil pour le faire demeure les séances de présentations.

L’émission Les années lumière de Radio-Canada nous a présenté le 13 janvier dernier la dernière entrevue télé de Fernand Seguin, notre grand vulgarisateur national décédé en 1988.

Dans cette entrevue, Fernand Seguin nous parle de la transmission de la joie de connaître. Cette joie de connaître, il voulait qu’elle soit transmise aux jeunes. Si vous l’avez déjà, soit depuis vos études, vous êtes comblé.

Mais la joie de connaître peut se transmettre aux personnes de tout âge. Il n’est jamais trop tard. Je la vois comme un ingrédient fondamental de qualité de vie.

Nos présentateurs vous transmettent des connaissances. S’ils réussissent en plus à inculquer la joie de connaître à ceux qui ne l’ont pas déjà, ils atteignent le sommet de leur art.

Cette transmission de la joie de connaître ne peut se faire sans un profond respect de son auditoire. Ce respect exige d’abord et avant tout une bonne préparation. Ne pas bien se préparer à présenter un sujet, c’est manquer de respect envers son auditoire.

Mais ce respect exige bien davantage. Il exige le respect de toutes les personnes devant soi, qu’elles soient de niveau débutant ou avancé, des jeunes ou des moins jeunes, etc. Il n’y a jamais de questions idiotes.

Nos présentateurs ne sont généralement pas des pédagogues de formation. Ils ont appris à faire des présentations sur le tas. Quelques rares exceptions ont développé cette capacité au club. C’est munis de leur expérience pédagogique pratique et de leurs connaissances qu’ils vous présentent des sujets intéressants, semaine après semaine.

À ceux qui arrivent à transmettre la joie de connaître à des personnes de leur auditoire, je dis bravo! ils vont au-delà de la mission du club. Ils sont des as!

André Charest

5 réflexions au sujet de « Éditorial – février 2013 »

  1. Lorsque vous dites, « Il n`y a pas de questions idiotes », c`est là que vous démontrez du respect à votre auditoire. Expliquer de façon simple, donner confiance à son auditoire,
    vous apportera aussi son respect. Ce faisant, vous aurez aussi, le plaisir de communiquer.
    C`est la grâce que je vous souhaite.
    Merci de votre engagement!

  2. Je suis une nouvelle dans le Club; j’apprécie la générosité de tout ceux qui sont là pour

    nous informer et parfaire nos connaissances. Je m’ennuirai certainement moins

    lorsque je serai encore plus âgée.

    Régine Hénault

  3. Je suis épatée par la qualité des présentations ainsi que par la générosité des présentateurs et autres bénévoles du Club.

    Féliciations à tous et toutes et merci de nous transmettre vos connaissances!

  4. Je suis entièrement d’accord avec André car transmettre ses connaissances exigent plus que des talents naturels en pédagogie. Beaucoup d’heures sont consacrées à préparer la matière afin qu’elle puisse être intéressante pour l’auditoire. Un défi également non négligeable, consiste à faire assimiler ces connaissances à des personnes de différents niveaux de connaissance et dotés d’une capacité d’apprentissage variée.
    Je désire donc féliciter et remercier tous ces bénévoles qui se consacrent à la tâche autant pour les présentations que pour les ateliers. Chapeau!

Les commentaires sont fermés.