La neutralité du Net en danger

Denis Charron
mmmDenis Charron

Ces derniers jours, vous avez sans doute entendu parler de la décision de l’équivalent américain du CRTC, la FCC,  de mettre fin à la neutralité du Net aux États-Unis. Heureusement, le Canada a décidé de maintenir cette neutralité. Cela semble très abstrait, mais il s’agit d’une décision historique qui affecte la liberté d’expression et le droit à l’information.

Actuellement, les fournisseurs d’accès Internet doivent traiter également toutes les données qui circulent sur Internet. Concrètement, cela veut dire qu’ils ne peuvent pas favoriser leurs contenus en ralentissant ou en coupant l’accès aux services d’un concurrent.

Prenons un exemple concret. Cette semaine, TVA nous informait que des responsables de mosquées de Montréal avaient réclamé l’interdiction de la présence de femmes sur des chantiers de construction près de ces mosquées le vendredi. Il s’est finalement avéré que cette nouvelle était non fondée.

Le fait de pouvoir accéder à plusieurs sources de nouvelles différentes (La Presse, Radio-Canada, etc.) nous a permis de rapidement savoir que cette nouvelle était erronée. Cependant, TVA n’a corrigé sa fausse nouvelle que jeudi soir, soit plusieurs jours après la parution initiale.

En cas de non-neutralité du Net, les abonnés Internet de Vidéotron auraient pu voir l’accès à ces autres sources de nouvelles ralenti ou bloqué afin de favoriser le contenu de TVA. De quoi fausser l’opinion des utilisateurs de l’accès Internet Vidéotron et amener à des préjugés non fondés contre les personnes fréquentant ces mosquées, les musulmans et les immigrants en général. Une manifestation de protestation annoncée a heureusement été annulée après la confirmation de la fausse nouvelle.

Plusieurs pays totalitaires dans le monde contrôlent ainsi l’information afin de favoriser leur propagande et d’empêcher leur population d’avoir accès à une information objective. Les États-Unis étant un poids lourd sur la scène internationale, il est à craindre que d’autres pays leur emboîtent le pas. Espérons que non.

Pour mieux comprendre ces enjeux, vous pourrez consulter un document de Radio-Canada en cliquant ici.

Denis Charron

Note de l’éditeur:
CRTC: Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes
FCC: Federal Communications Commission

5 réflexions sur « La neutralité du Net en danger »

  1. Merci pour l’information très pertinente et précise. Il y a tellement d’info disponible sur les réseaux de tout genre qu’on ne prête plus attention a ces décisions gouvernementales qui ont une importance capitale dans notre quotidien .Tout va trop vite , et on a souvent l’impression que cela ne nous concerne pas.

  2. Sujet très, très pertinent et d’actualité, Denis. Je suis ce dossier attentivement moi aussi. J’écoutais justement sur le sujet à 98,5fm.
    Le consommsateur paie déjà un montant mensuel qui lui donne droit à tel consommation. Il ne faudrait pas payer « des 2 côtés »!
    Un invité proposait aux consommateurs de choisir un fournisseur neutre. À suivre donc.

Les commentaires sont fermés.