La petite histoire du Club informatique Mont-Bruno (2 de 3)

Marie-José Bâcle
Marie-José Bâcle

Voici le deuxième de trois articles décrivant la petite histoire du club. Ici les bénévoles qui ont œuvré au sein du club nous racontent comment le club a mis sur pied une approche visant à offrir des services informatiques à la communauté, ainsi qu’un solide programme d’accueil aux débutants. Le nombre de membres du club augmente ainsi rapidement. Bonne lecture.

 L’ouverture à la communauté

Jusqu’au début des années 2000, le club avait favorisé un service d’entraide limité à ses membres. En 2001, des bénévoles ont mis en œuvre le second volet de la mission du club : fournir à la communauté des services reliés à l’informatique.

À l’invitation de la Ville de Saint-Bruno, les bénévoles ont offert des cours d’initiation à Internet à la bibliothèque de Saint-Bruno aux personnes voulant apprivoiser l’ordinateur et le Web. Cette initiative est devenue rapidement très populaire et les employés de la bibliothèque ont même eu à créer une liste d’attente pour les formations offertes.

La contribution du club envers la communauté ne s’arrêtait pas là, puisqu’à la même époque, le club appuyait l’initiative conjointe d’un membre, Pierre St-Aubin, et de la Ville de Saint-Bruno pour la mise en place d’un service de récupération de matériel électronique. Cette activité existe encore aujourd’hui.

L’implication sociale du club a été reconnue par la Ville de Saint-Bruno qui lui a remis un certificat du mérite en 2004 pour sa contribution à la collectivité.

photo-centre-communautaire
Le Centre communautaire où le club s’est réuni de 2001 à 2009.

L’accueil des débutants

Jusqu’en 2006, les présentations du club n’étaient pas accessibles aux débutants car il fallait des connaissances de niveau intermédiaire ou avancé pour y participer. De plus, les présentations n’étaient pas à la portée des personnes qui avaient suivi le cours d’initiation à Internet offert par le club.  Plusieurs personnes adhéraient au club après avoir suivi ce cours, mais elles se décourageaient après une ou deux présentations et ne revenaient plus par la suite. Pour corriger la situation, André Charest, Réjean Côté et Michel Gagné ont uni leurs efforts pour développer un programme d’accueil pour les débutants. Dans un premier temps, la durée du cours à la bibliothèque a été allongée de 4 à 18 heures, incluant 9 heures d’exercices supervisés. Par la suite, une série de 10 présentations sur les concepts de base de l’informatique et d’Internet a été ajoutée aux présentations régulières du club.

Une présentation le vendredi après-midi a aussi été ajoutée à la présentation hebdomadaire du mercredi soir dans le but d’accueillir les gens préférant participer à des activités durant le jour.

Pour joindre un plus grand nombre de débutants, le club a étendu ses cours d’introduction à Internet à la bibliothèque de Saint-Basile en 2006 et à la bibliothèque de Sainte-Julie en 2012.

Ces changements, combinés à la popularité croissante d’Internet, ont propulsé le nombre de membres du club à 295 en 2007, à 355 en 2008, à 466 en 2009 et à 547 en 2010. (Voir l’évolution du nombre de membres du club.)

Nous vous invitons à lire le troisième et dernier article de la petite histoire du club qui sera publié d’ici quelques jours.
 

Une réflexion au sujet de « La petite histoire du Club informatique Mont-Bruno (2 de 3) »

Les commentaires sont fermés.