L’application « Flashlight » des appareils Android

Céline Dion Darveau
Céline Dion Darveau

Cette chronique contient des informations reliées à la sécurité. Lisez-la attentivement car elle vous permettra de mieux vous protéger et de déjouer les attaques des pirates informatiques. Bonne lecture!

En octobre 2014, suite aux allégations d’une compagnie en cybersécurité qui prétendait que l’application « Flashlight » des appareils mobiles Android collectait les informations personnelles de ses utilisateurs et les envoyait à des cybercriminels en Russie et en Chine, un vent de confusion et d’inquiétude s’est emparé des utilisateurs d’appareil Android.

J’ai cru bon de faire mes propres recherches à ce sujet et de profiter de cette chronique pour vous donner l’heure juste.

Premièrement, SnoopWall, la compagnie de cybersécurité qui a fait l’annonce du danger concernant l’application Flashlight d’Android, est un compétiteur qui offre sa propre application Flashlight.

Comme le mentionne le magazine « Wired » , que ce soit l’application Flashlight d’Android ou toute autre application gratuite, l’utilisateur reçoit le même message standard qui précède le téléchargement, soit celui qui demande de collecter les données de l’appareil. Or, cette collecte de données ne veut pas dire que l’application va nécessairement envoyer vos données personnelles à des cybercriminels (source).

La morale de cette histoire, c’est qu’une application gratuite ne l’est pas, tout comme la vaste gratuité qui nous est offerte sur le web : les photos que nous affichons sur nos réseaux sociaux et sur le Web en général ne nous appartiennent plus lorsqu’elles sont publiées. Moi-même, lorsque je veux me servir d’une image ou d’une photo publiée par un de mes contacts Facebook, je clique sur cette image avec le bouton droit de ma souris, je choisis le menu « enregistrer l’image sous… », et voilà, l’image est devenue mienne!

Je tiens à remercier Jacques Laliberté de m’avoir proposé le sujet de cette chronique Sécurité de janvier.

J’espère que vous avez aimé cette chronique. Surveillez le CHIP : vous y trouverez régulièrement d’autres chroniques Sécurité.

Les contributions de tous les bénévoles sont bienvenues. Si vous voulez soumettre un article sur la sécurité, envoyez-le à l’adresse *protected email* à l’attention de Céline Dion.

4 réflexions au sujet de « L’application « Flashlight » des appareils Android »

  1. Merci Céline,
    Cette information peut toujours être utile lors d’échanges avec les membres dans le cadre des assistances avant les séances.

Les commentaires sont fermés.