L’arnaque aux jolies jeunes filles

Michel Gagné
Michel Gagné

Messieurs, recevez-vous sur Facebook des demandes d’amitiés provenant de jeunes et jolies filles? Recevez-vous des demandes semblables sur Skype? Êtes-vous tentés d’y répondre? Cet article vous donnera quelques informations sur ce type d’arnaque.

Demandes d’amitiés Facebook

Un de mes amis m’a demandé ce qu’il devait faire de demandes d’amitié Facebook provenant de jeunes femmes qu’il ne connaissait pas. Voici les demandes qu’il
avait reçues :

Première demande d’amitié

Première demande d'amitié

 Deuxième demande d’amitié

Deuxième demande d'amitié

Troisième demande d’amitié

Troisième demande d'amitié

 

Description de l’arnaque

Avouez que mon ami intéresse de bien jolies filles!

Par contre, il serait surpris de rencontrer les personnes derrière ces profils Facebook. Il ne s’agit probablement pas de jolies jeunes filles, mais plutôt de pirates informatiques… qui sont peut-être barbus et tatoués.

En effet, des pirates informatiques copient des photos de jolies filles sur Internet et les utilisent pour créer des comptes sur Facebook, Skype, Google+, et sur d’autres outils de communications. Par la suite, ils utilisent ces comptes pour appâter des internautes naïfs.

Lorsque quelqu’un accepte la demande d’amitié, le pirate entreprend un dialogue avec lui. Après quelques semaines ou quelques mois, il en vient à proposer le téléchargement de programmes contenant des virus ou il met en branle une procédure astucieuse pour soutirer de l’argent à son contact.

Dans certains cas, le pirate engage des conversations à caractère sexuel avec son «poisson» et tente d’échanger des photos osées avec lui. Il l’invite parfois à le rejoindre
sur un autre outil comme Skype pour participer à des échanges sexuels avec vidéo. Par la suite, le pirate, qui a enregistré ces échanges, les utilise pour faire chanter l’internaute
trop naïf.

Conclusion

Messieurs, je sais qu’il est agréable de penser qu’une jeune fille s’intéresse à nous. Je sais que nous voulons croire qu’elle a été séduite par notre profil mature, réfléchi et sage… mais rappelez-nous une règle d’or de la sécurité sur Internet : « Lorsque c’est trop beau pour être vrai… c’est que ce n’est pas vrai. Fuyons! »

7 réflexions au sujet de « L’arnaque aux jolies jeunes filles »

  1. Je parle pour moi bien sûr; mettez votre vrai photo dans votre profil, comme ça personne ne tentera de vous arnaquer……..Moi je n’ai jamais de ces messages, ha,ha

  2. Tout les videos sur Facebook qui ne s’ouvrent pas aupremier clik je les supprime. quand on l’ouvre et qu’ils nous demande de partager ou telecharger , NE PAS TOUCHER A CA

  3. Merci Messieurs pour ces sages conseils que j’appuie totalement! À mon prochain atelier Facebook, je parlerai de ce sujet et je suggèrerai à mes étudiants d’aller lire cet article du Chip!

  4. Il y a malheureusement aussi des prostituées qui annoncent leurs services comme cela et des étudiantes qui paient leurs études en se prostituant, en France notamment. La question devrait peut-être être: est-ce une vraie annonce ou bien une vraie arnaque?

  5. J’appuie tout à fait le sérieux avertissement transmis dans l’article. Il ne faut pas oublier que d’accepter une invitation d’amitié sur un réseau social avec un ou une inconnue c’est en fait d’ouvrir la porte de sa maison à cette personne. Le risque d’invasion de domicile c’est aussi une cyber-réalité. Finalement, j’aimerais ajouter, bien humblement, que l’article devrait aussi s’adresser aux dames car l’appât peut être tout aussi attrayant pour elle….ainsi que les conséquences.

  6. Soyez prudente vous aussi mes dames, car les arnaqueurs s’intéressent aussi aux dames à la recherche d’un compagnon.
    Une membre me racontait dernièrement comment elle avait failli se faire arnaquer.
    Les arnaqueurs sont patients et sages, il présente la personne comme étant un professionnel à la retraite d’un autre pays, à la recherche d’une compagne. Tout semblait trop beau pour elle, mais elle voulait bien y croire, ça lui paraissait bizarre qu’il fasse des fautes d’autographe, mais ce n’était pas trop grave, jusqu’au jour, après plus de trois mois d’échange, qu’il lui demande de l’argent, elle avait enfin compris que c’était une arnaque.

  7. C’est tellement vrai et on en attend souvent parler dans les journaux et moi j’ai souvent des appels pour aider des membres qui se sont fait prendre et qui sont gêné de l’avouer, mais n’ont pas le choix.
    Il y eu même un pirate qui était frustrer de ne pas arriver à ces fins et dont la personne lui avait donné son mot de passe pour ouvrir son ordinateur, a changé le mot de passe lors de leur dernier échange, ce qui fait qu’elle n’est plus capable d’ouvrir son ordinateur, alors soyez toujours prudent avant de communiquer avec de purs étrangers.

Les commentaires sont fermés.