Le mot du président – octobre 2013

Réjean Côté
Réjean Côté

 

L’utilité des DVD ou d’une clé USB de récupération

La semaine dernière, un membre m’a apporté son ordinateur portable équipé de Windows 7 parce qu’il ne voulait plus démarrer. Quand on essayait de le démarrer, une page noire indiquait que certains fichiers du BIOS étaient corrompus. Après maints essais, on s’est rendu compte qu’on avait besoin des disques de récupération que, malheureusement, le membre n’avait pas créés ni sur DVD ni sur une clé USB. Il a fallu communiquer avec le fabricant de l’ordinateur pour les obtenir.

Avec les systèmes d’exploitation XP et Vista, les compagnies vendaient leurs ordinateurs et fournissaient les disques de récupération, d’abord sur CD et ensuite sur DVD. Avec Windows 7 et Windows 8, les compagnies ne les fournissent plus, sans doute dans le but d’abaisser le coût des ordinateurs. Maintenant, vous devez vous adresser aux marchands qui les feront pour environ 60 $ ou bien les créer vous-même. Pour une raison que j’ignore, ils ne les proposent même plus, probablement dans l’espoir que l’acheteur retourne au magasin en cas de difficulté.

Pourquoi est-ce nécessaire d’avoir les DVD ou la clé USB de récupération? Premièrement, en achetant l’ordinateur, vous avez payé pour la licence d’un système d’exploitation Microsoft. En cas de défaillance de votre disque dur, vous pourrez faire la restauration du système sans avoir à payer une autre licence à Microsoft. Deuxièmement, comme dans le cas plus haut, s’il y a des fichiers corrompus ou tout autre problème majeur, vous pourrez réparer le système d’exploitation sans avoir à le reformater grâce aux DVD ou à la clé USB de récupération.

Si vous achetez ou si vous avez acheté un nouvel ordinateur, je vous recommande de créer votre disque de récupération lors de l’amorçage de l’ordinateur ou dans les jours qui suivent. Avec une clé USB, c’est encore plus facile. Je vous conseille d’acheter une clé USB de 16 Go et une autre de 32 Go, quitte à retourner au magasin celle qui n’aura pas servi, car c’est au moment de la création de la clé de récupération que vous connaîtrez la capacité de la clé USB dont vous aurez besoin.

Voici la procédure à suivre pour créer une clé USB de récupération avec le système d’exploitation Windows 8 : à l’Accueil, taper récupération; à droite, cliquez sur Paramètres; au centre, cliquez sur Créer un lecteur de récupération, puis sur Oui et ensuite sur Suivant; on vous indiquera après la taille nécessaire de la clé USB que vous devez brancher à l’ordinateur. Procédez à l’autre étape et attendez que la création soit terminée. Cela peut prendre de 30 minutes à deux heures, car c’est très volumineux comme transfert d’informations.

À la fin, retirez la clé USB en toute sécurité pour ne pas perdre de données et identifiez-la : « Récupération Windows 8 » et rangez-la en lieu sûr afin de la retrouver au besoin. N’oubliez pas : vous ne devez rien enregistrer d’autre sur cette clé USB, seulement la récupération. Enfin, soyez conscient que Microsoft vous permet une seule fois de créer une clé USB de récupération. Si vous la perdez, vous devrez vous procurer un autre système d’exploitation Windows 8 en cas de besoin.

Réjean Côté, président

8 réflexions au sujet de « Le mot du président – octobre 2013 »

  1. Si je ne trouve plus le disque de récupération de mon XP, est-il encore possible d’en créer un ? Merci. G.R.

      1. Ce que j’ai pris habitude de faire, est de créer un fichier image « .iso » de ces disques de récupération et dont je garde sur un disque dur externe, donc s’il y a perte des disques de récupération, on peut regraver d’autres disques à partir de cette image « .iso »

  2. Merci à Réjean pour cette précieuse information.
    Tel qu’il l’a recommandé je me suis procuré 2 clés USB d’une capacité respective de 16 et 32 GB.
    Contrairement à ce qu’il est mentionné dans son texte un espace de seulement 256 Mo était requis et l’opération n’a duré que quelques secondes.

    1. Le but des commentaires dans le blogue est de permettre aux lecteurs d’exprimer leurs opinions sur le contenu de l’article proposé. Le club ne peut répondre aux questions administratives et aux demandes d’assistance technique exprimées dans les commentaires parce que les responsables du site n’ont pas les informations pour répondre à ces questions.

      Les questions de nature administrative peuvent être posées à l’accueil avant les séances du mercredi et du vendredi. Il est aussi possible d’obtenir réponse à ces questions en envoyant un courriel à l’adresse gro.c1511489004cbmic1511489004@ccbm1511489004ic1511489004.

      Les membres peuvent obtenir de l’assistance technique auprès des bénévoles qui fournissent ce service avant les séances du mercredi et du vendredi. Les demandes d’assistance technique peuvent aussi être envoyées à l’adresse moc.l1511489004iamg@1511489004ccbmi1511489004cedia1511489004 où des bénévoles y répondront.

      Editeur du CHIP

      1. Merci Réjean pour cette précieuse information; le contenu du texte est est très claire et très utile. Bravo!

Les commentaires sont fermés.