Une clé USB de survie

Céline Dion-Darveau
Céline Dion-Darveau

Cette chronique contient des informations reliées à la sécurité. Lisez-la attentivement, elle vous permettra de mieux vous protéger et de déjouer les attaques des pirates informatiques. Bonne lecture.

Dans l’édition d’octobre 2014 du CHIP, Denis Charron, signait une chronique dans laquelle il nous recommandait, entre autres, le magazine  « Protégez-vous » du même mois, qui contenait de précieux renseignements informatiques.  Je me suis donc procurée cette édition du Magazine, dans laquelle j’ai choisi le sujet de la présente  chronique Sécurité, soit : la Clé USB de survie.

Même si des logiciels de sécurité (antivirus, anti-malveillant, anti-espionnage, etc.) sont installés sur notre ordinateur, ce dernier n’est pas pour autant 100% à l’abri d’intrusions informatiques malveillantes. Il s’agit d’ouvrir la porte à l’intrus, soit en ouvrant un fichier infecté, et voilà, le mal est fait sans que votre logiciel de sécurité n’ait eu le temps de l’intercepter. Les logiciels de sécurité devant se mettre à jour presque quotidiennement, il suffit que l’intrusion se produise entre deux mises à jour. Les fichiers de vos logiciels de sécurité peuvent donc eux-mêmes être corrompus et ainsi, ne plus être capable d’accomplir leur travail.

De là l’utilité de pouvoir démarrer vos logiciels de sécurité à partir d’une clé USB. Le lien suivant vous amènera directement vers l’article du magazine qui explique la marche à suivre pour installer le programme « PortableApps », qui permet d’installer et de faire fonctionner des logiciels à partir d’une clé USB.

http://www.protegez-vous.ca/technologie/cle-usb-securite.html

(Source : Magazine Protégez-vous, édition d’octobre 2014, chronique Technopolis)

J’espère que vous avez aimé cette chronique. Surveillez le CHIP : vous y trouverez régulièrement d’autres chroniques sécurité.

Les contributions de tous les bénévoles sont bienvenues. Si vous voulez soumettre un article sur la sécurité, envoyez-le à l’adresse moc.k1511265235ooltu1511265235o@uae1511265235vradn1511265235oiden1511265235ilec1511265235 à l’attention de Céline Dion.

6 réflexions au sujet de « Une clé USB de survie »

  1. Bonjour Céline,

    Merci pour ces informations, je viens créer une clée de survie en cas d’infection, tel que suggéré. Je sens déjà que je vais mieux dormir.

    Charles

  2. Il y a erreur de date pour la source : octobre 2015 à la fin de l’article alors qu’au début c’est bien octobre 2014 qui est inscrit .

    1. Il y avait deux erreurs malencontreuses au sujet des dates et elles ont été corrigées sur le blogue.
      Merci pour votre lecture attentive.

  3. Donc si je comprend bien ce sont les logiciels de sécurités comme AVAST qui doivent être installer sur une clé USB avec le programme « PortableApps » pour qu’ils ne soient pas corrompus.

  4. Il existe aussi des « suites » d’analyse antivirus comme avec les produits de Bitdefender et Avast qui permettent d’analyser et désinfecter les ordinateurs au cas où ce dernier ne serait plus en mesure de le faire soi-même (infection sévère comme avec les trojan frauduleux).
    On appel ces suites, des disques de secours, mais il est possible de l’installer sur une clé USB en suivant les instructions sur le site web de l’antivirus. Ce qui est intéressant avec ces suites, c’est que la plupart sont gratuite.

    Dans certains cas, l’utilisation d’un logiciel qui n’est pas installé sur l’ordinateur (que ce soit un logiciel portable ou un système de désinfection) peut « sauver » une visite chez le « docteur » comme certains me disent le mercredi soir.
    Mais ils ne sont pas infaillible pour autant, car certains virus sont tellement bien conçu qu’ils peuvent se cacher même si l’antivirus connait leur définition. Ce n’est que lorsque qu’ils essaient de faire quelque chose de gros qu’ils sont exposés.

    Pour terminer, je recommande vivement a tout le monde d’effectuer un scan minutieux au moins une fois par mois pour éviter les mauvaises surprise.

Les commentaires sont fermés.