Windows 10 coûtera 149$ après le 29 juillet 2016

Richard Gervais
Richard Gervais

Windows 10 a été mentionné à de multiples reprises sur le site du CIMBCC depuis environ un an. Il avait été recommandé à plusieurs membres du club d’attendre avant d’installer cette nouvelle version du système d’exploitation. Il faut dire que les premiers utilisateurs font parfois l’expérience de bogues imprévus. Si vous n’avez pas encore fait la mise à jour, il est maintenant le temps d’aller de l’avant.

Microsoft a lancé Windows 10 le 29 juillet 2015. Pour les détenteurs d’une version légitime de Windows 7 SP1, 8 ou 8.1, la mise à jour est offerte gratuitement jusqu’au 29 juillet 2016. Pour les utilisateurs de Windows Vista, XP ou plus anciens, il est nécessaire de débourser 149$ pour l’édition familiale et 249$, pour la version Pro.


Votre club vous informe

Le club ne vous encourage pas à installer Windows 10 sur des systèmes d’exploitation désuets (Vista, XP et plus vieux), car les dépenses pour arriver à mettre votre ordinateur à jour coûteront plus de la moitié d’un ordinateur neuf de base qui sera encore plus performant que le vôtre, même modifié. De plus, il est possible que votre carte mère ne soit pas à jour et que votre processeur (CPU) ne soit pas assez puissant.

Une fois la date limite du 29 juillet 2016 dépassée, Windows 10 coûtera de 149 à 249$ pour tout le monde ; vous en êtes avisés. Si votre ordinateur rencontre les exigences minimales de Microsoft, il est fort probable que cette entreprise vous ait déjà signalé que votre copie de Windows 10 est disponible.

Durant la période estivale, le CIMBCC ne propose pas de présentations du mercredi soir et du vendredi après-midi ; les séances d’aide avant les présentations ne se tiennent donc pas. Toutefois, douze mois par année, l’aide aux membres continue d’être disponible par courriel à l’adresse moc.l1511489144iamg@1511489144ccbmi1511489144cedia1511489144.

La planification de la future saison 2016-2017 du CIMBCC prévoit déjà deux présentations pour Windows 10 et pour le nouveau fureteur internet Edge de Microsoft. Les membres du club pourront ainsi mieux profiter de ces changements.


Accompagnement pour la migration vers Windows 10

Avant de faire une modification majeure comme un changement de système d’exploitation, il est nécessaire de vous poser certaines questions au sujet de votre ordinateur. La première est de savoir si cela vaut la peine de tenter l’expérience. La réponse variera selon les caractéristiques, l’âge et l’état de l’ordinateur, vos aptitudes en informatique ainsi que votre budget disponible.

Des présentations ont été faites les 28 octobre et 13 novembre derniers pour énumérer les nouveautés de Windows 10, la méthode d’installation ainsi que l’initiation à ce nouvel interface pour les utilisateurs. Un autre document pour vous accompagner dans votre passage à Windows 10 a été produit par Jacques Laliberté ; il est disponible ici.

Dans les prochains paragraphes, certains points techniques supplémentaires seront discutés.


État de l’ordinateur

La santé du système d’exploitation Windows varie beaucoup en fonction des programmes que vous avez installé et supprimé au fil des années ; il est parfois nécessaire de faire du ménage. Pour montrer comment faire, des présentations du club ont été faites par le passé ; les notes sont disponibles ici .

Les outils actuellement proposés par le CIMBCC sont : antivirus Avast, anti-malware ADW Cleaner et Malwarebytes, nettoyage de système par Ccleaner ou JetClean. Il est possible de se procurer des versions légitimes et gratuites de ces logiciels. Les étapes requises pour leur utilisation sont clairement expliquées aux sections 1 à 5 dans le document mentionné plus haut.

C’est une perte de temps de tenter une migration de Windows sur un ordinateur infecté par des virus et des logiciels malveillants.


Processeur, mémoire vive et disque dur

Le processeur central de votre ordinateur traite l’information par blocs de données binaires (bits) ; pour les machines récentes, il s’agit d’architectures à 32 ou 64 bits. Si vous voulez connaître le nom et le modèle de votre processeur, il faut ouvrir le Panneau de configuration et cliquer sur Système. Outre le nom du CPU, la quantité de mémoire embarquée sera indiquée ainsi que le type du système d’exploitation actuel, 32 ou 64 bits.

Si vous possédez un vieil ordinateur (plus de 10 ans), la quantité maximale de mémoire vive (RAM) que la carte mère peut utiliser est peut-être très limitée, par exemple, 1 Gigaoctet (1Go). Pour de vieilles machines, le processeur est probablement à architecture de 32 bits, appelée x86 en raison des vieilles puces Intel 80386 et 80486. Il est aussi fort probable que le système d’exploitation soit Windows XP. La quantité maximale de mémoire vive qu’un Windows 32 bits peut adresser est environ 3,2 gigaoctets de RAM, si votre carte mère supporte la pose de barrettes de mémoire jusqu’à concurrence de 4 Go ; la mémoire entre 3,2 et 4 Go n’est pas utilisée.

Pour supporter Windows 10, Microsoft avance qu’une mémoire vive de 1 gigaoctet est suffisante pour un système fonctionnant à 32 bits et de 2 gigaoctets, pour une machine à 64 bits ; il est beaucoup plus prudent de doubler ces exigences minimales, c’est-à-dire 2 et 4 Go. La configuration minimale suggérée par Microsoft vous procurera une performance très lente.

Le prix des barrettes neuves de mémoire RAM pour les vieux modèles d’ordinateur reste élevé, lorsque vous pouvez encore en trouver. Une source possible de pièces usagées est l’Écocentre Saint-Bruno; trois bénévoles du CIMBCC y travaillent pour recycler les vieux ordinateurs. L’argent récolté lors de la vente des pièces d’occasion est redistribué à des organismes locaux de bienfaisance.

Microsoft recommande de prévoir 16 à 20 Go d’espace sur votre disque dur pour stocker Windows 10, respectivement en versions 32 ou 64 bits. L’installation d’un nouveau Windows va solliciter substantiellement votre disque dur. Il est pertinent de vous interroger sur sa santé et sur l’espace libre disponible. Il n’est pas recommandé d’utiliser un disque système au-delà de 80% de sa capacité sous peine de ralentissement drastique de la performance de l’ordinateur.


Windows Vista, XP et versions antérieures

Le passage à Windows 10 exige un déboursé de 149$ plus les taxes si vous possédez un Windows Vista, XP ou une version antérieure. Considérant que vous devrez peut-être ajouter de la mémoire vive, si c’est encore possible, il est vraiment nécessaire de vous demander si cela vaut la peine d’un point de vue financier. Comme mentionné plus tôt au début de cet article, le CIMBCC ne vous recommande pas de vous entêter à modifier de l’équipement très ancien ou trop limité.

D’autre part, le support de Microsoft pour Windows Vista va se terminer en avril 2017. Pour Windows XP il est déjà interrompu depuis le 8 avril 2014. Il y a un risque réel de vous faire pirater si vous opérerez une machine avec un système d’exploitation obsolète. Il est plus prudent de considérer l’achat d’un nouvel ordinateur.


Les conséquences d’un passage à Windows 64 bits

Il est possible que votre ordinateur possède une puce CPU et une carte mère qui permettent l’installation d’une version 64 bits de Windows même si votre version actuelle n’était qu’un Windows à 32 bits. Un tel changement permet d’exploiter pleinement la mémoire vive au-delà de la limite de 3,2 Go. Vous pouvez peut-être même installer de la mémoire additionnelle jusqu’aux limites de votre carte mère, par exemple, 8 Go. Vous devrez vérifier les spécifications du manufacturier pour savoir quel type de barrettes vous procurer. De façon générale, plus un ordinateur possède de mémoire vive, meilleure sera sa performance, quel que soit l’âge de la machine.

Une conséquence inattendue du passage de 32 à 64 bits est la nécessité d’obtenir de nouveaux pilotes pour tous vos périphériques. Il est possible que le manufacturier de votre imprimante ou de votre numérisateur (scanner) ait fait le choix de ne pas fournir de pilote 64 bits. Dans un tel cas, ce matériel deviendra inopérant après une migration en 64 bits ; c’est un cas d’obsolescence programmée.

À titre d’information utile, le programme VueScan supporte 2900 numérisateurs en versions Windows 32 ou 64 bits de XP, Vista, 7, 8 ou 10. Il est fortement recommandé d’essayer ce logiciel avant de l’acheter pour savoir si cela fonctionne effectivement avec votre équipement. Deux versions sont proposées et la plus dispendieuse (80$US) est recommandée si votre numérisateur orphelin en vaut vraiment la peine.


Abandon de certaines fonctionnalités dans Windows 10

Le Windows Media Center faisait partie de Windows 7 Home Premium, Pro et Ultimate ainsi que Windows 8 ou 8.1 Pro ; le développement de cette fonctionnalité multimédia a été stoppé. En conséquence d’un différend commercial entre Sony et Microsoft, la lecture de disques BluRay exige un programme provenant d’une tierce partie. Par contre, le lecteur DVD Windows fait partie des applications fournies avec Windows 10.

Il se peut que certains gadgets présents sous Windows 7 disparaissent, par exemple, Solitaire et autres jeux semblables. Vous devrez rechercher l’équivalent dans le Windows Store.

Si vous utilisiez OneDrive avec Windows Live Essentials, la version de OneDrive sera modifiée.


Version piratée de Windows

Il est possible que vous utilisiez, en connaissance de cause ou non, une version piratée de Windows. Microsoft teste à distance les ordinateurs pour savoir s’ils peuvent rouler Windows 10. Lors de cette détection, les versions pirates de Windows sont identifiées ; un avis quant à cette situation est alors fourni sur le bureau. L’ordinateur continuera de fonctionner pendant un certain temps. Toutefois, il est possible que vous perdiez éventuellement accès à vos données.

Le club informatique CIMBCC n’encourage pas l’utilisation de systèmes d’exploitation sans licence légale, ni l’installation de programmes piratés.


Invitation pour la saison 2016-2017

Le CIMBCC vous invite dès maintenant à surveiller les différents messages vous informant des activités prévues pour la prochaine saison 2016-2017.

D’ici là, n’hésitez pas à contacter l’aide technique de votre club informatique, moc.l1511489144iamg@1511489144ccbmi1511489144cedia1511489144.

Richard Gervais

9 réflexions au sujet de « Windows 10 coûtera 149$ après le 29 juillet 2016 »

  1. Qui dois-je contacter pour faire installer Windows 10 sur mon ordi et comment ça me couterais

  2. Très bon article Richard, un article qui explique bien toutes les possibilités de passer à Windows 10 en fournissant tous les liens nécessaires comme information pour le faire.
    J’encourage tous les membres du club, qui ont un ordinateur qui répond aux qualificatifs énumérés, de le faire gratuitement tandis qu’il est encore temps, afin de pouvoir se mettre à jour avec un nouveau système d’exploitation qui répondra à vos besoins futurs.

    1. Merci Réjean.
      Il est aussi important de souligner le travail réalisé par Jacques Laliberté pour ses documents très complets sur la migration vers Windows 10.

  3. Merci pour tes précieux conseils Richard. J’ai l’intention de passer à Windows 10 aussitôt les activités du Club terminés. D’ailleurs, je m’y prépare présentement.

Les commentaires sont fermés.