Aînées, aînés et outils numériques : un bel amalgame !

Pierre Delisle
mimmPierre Delisle

Volet 1 de 3 –
Statistiques démographiques et taux d’utilisation

Qui a dit que les aîné(e)s et les outils numériques ne faisaient pas bon ménage ? Les membres séniors du club en sont les preuves vivantes. Mais, il est aussi vrai que certains demeurent réticents face aux nouvelles technologies.

Le contexte exceptionnel vécu depuis 2020 avec le confinement a poussé la grande majorité des aîné(e)s à utiliser la technologie pour s’informer, pour s’inscrire, mais surtout, pour diversifier leurs moyens de communication. DÉFI RELEVÉ : FÉLICITATIONS !

Voici le premier volet d’une série de trois articles au sujet des ainé(e)s en lien avec quelques ramifications numériques. Nous nous attarderons tout d’abord à des projections démographiques, puis à la réalité statistique actuelle.

Projection vers l’avenir

D’ici 2061, la population québécoise de 65 ans et plus connaîtra une forte croissance pendant que les groupes plus jeunes enregistreront une croissance beaucoup plus modérée. Et parmi ces aîné(e)s, ce sont les groupes les plus âgés qui auront la croissance la plus marquée, comme nous l’explique dans cet extrait vidéo le docteur Philippe Voyer, Ph. D. en sciences infirmières, dans un contexte de soin de santé à domicile.

Dans le graphique suivant, le groupe des 85 ans et plus est en forte croissance jusqu’en 2051, alors que les deux autres cohortes sont en augmentation beaucoup plus modeste.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Dans votre club informatique, environ 90 % des participants aux présentations font partie des plus de 65 ans comme le montre le graphique ci-dessous.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Il est donc de l’intérêt de tous et du CIMBCC de connaître VOS caractéristiques afin de répondre le mieux possible à VOS besoins.

Situation numérique actuelle

L’Académie de la transformation numérique interroge depuis 2016 les aînés québécois sur leurs habitudes numériques. En 2021, à la question : « Personnellement, disposez-vous de … »

  • 80 % détiennent un ordinateur portable ou de table ;
  • 62 %, un téléphone intelligent ;
  • 58 %, une tablette électronique ;
  • 13 %, une montre intelligente ou un bracelet d’exercice connecté.

Le graphique suivant montre l’adoption croissante des appareils électroniques par les aîné(e)s entre 2016 et 2021.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Au total, c’est désormais 92 % des aînés québécois qui disposent de l’un ou l’autre de ces appareils électroniques, un résultat en augmentation de 8 points de pourcentage par rapport à 2020 alors que ce pourcentage était de 84 %.

Au-delà de l’acquisition de ces appareils, il va de soi qu’il faut faciliter leur utilisation. Telle est en grande partie la mission de votre club informatique. Au-delà de votre fidélité, nous sommes enchantés que vous parliez de nous dans votre entourage et que vous partagiez vos acquisitions ! Cela permet d’augmenter le nombre de nos membres et ainsi vous offrir encore plus de services.

Internet ?

Toujours selon cette Académie, 85 % des aînés ont un branchement à Internet, comme le montre ce graphique.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Autre fait notable : près des deux tiers, 61 %, utilisent maintenant Internet pour prendre soin de leur santé. L’enquête intitulée Les aînés connectés au Québec indique qu’il s’agit d’une augmentation de 17 points de pourcentage par rapport à 2020 et de 30 points de pourcentage depuis 2019.

Et pour les achats en ligne ?

Davantage d’aînés québécois ont acheté en ligne en 2021. Sur la base de trois collectes mensuelles distinctes pour des achats réalisés pendant les mois de février, juin et juillet 2021, 37 % des aînés québécois ont réalisé au moins un achat en ligne durant l’un ou l’autre de ces mois. Ceci représente une augmentation de 4 points de pourcentage par rapport à 2020.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

La suite …

Le confinement imposé durant la première vague de la pandémie a littéralement emmuré bon nombre d’aînés. FaceTime, Facebook, Messenger, Zoom, Clic Santé, VaxiCode : autant d’univers en ligne qui semblaient difficiles d’accès. Cependant, nous avons relevé haut et fort ce défi. Nous approfondirons cet aspect dans le second volet de ce dossier.

Ce contexte nous a de plus fourni l’occasion de nous faire proposer des outils de santé connectés qui pourront faciliter notre quotidien, rassurer notre famille, lorsqu’elle ne peut pas être présente, et faire le suivi à distance de notre santé. C’est ce que nous verrons dans le troisième volet de cette série.

À très bientôt !

Pierre Delisle

4 réflexions sur « Aînées, aînés et outils numériques : un bel amalgame ! »

  1. Très bon article Pierre sur les aînés et bien documenté.
    Dans mon entourage, les aînés prennent de plus en plus conscience de l’importance de savoir se servir de leurs outils informatiques et les membres du Club apprécient le fait d’avoir une équipe qui les aide à s’en servir.

  2. À cause d’un manque de dextérité manuelle et d’une vue en déclin progressif avec l’âge, j’ai tendance à spécialiser l’utilisation des appareils. Je réserve ainsi le téléphone intelligent à des conversations vocales, la tablette à l’accès Web (par ex. YouTube) et au journal, l’ordinateur portable au courrier, à un accès Web plus spécifique (banques, administrations, santé, etc.), à la confection et assemblage de documents avec Word, Excel, PP, PDF. L’utilisation d’un clavier assez large posé auprès de l’ordinateur aide également.

Les commentaires sont fermés.