Bell Cause pour la cause

photo_gallerie_f_couture52e12ec881861.JPG
mmFrancine Couture

Le 30 janvier dernier était la journée consacrée à la santé mentale par Bell. « Pour chaque message texte, appel mobile, appel interurbain, tweet avec le mot-clic #BellCause, visionnement de notre vidéo ou utilisation du filtre Snapchat et Facebook lors de la Journée Bell Cause pour la cause, Bell a versé 5 ¢ pour des initiatives en santé mentale ». 145 millions de personnes ont répondu à cet appel de Bell (en date du 1er février) et c’est tant mieux.

Malgré les progrès faits durant la dernière décennie, les problèmes de santé mentale sont encore mal compris du grand public et plusieurs personnes souffrent des commentaires qu’elles reçoivent :

Une personne déprimée se fait dire : « Tu as tout pour être heureuse…pourquoi es-tu déprimée ? »

Une personne anxieuse se fait dire : « Arrête de t’inquiéter pour rien! »

Un enfant avec un déficit d’attention se fait dire : « Mais voyons force-toi un peu et concentre-toi! »

Tous ces commentaires sont très blessants et reflètent un manque d’information. Je vous propose une autre action pour éliminer le tabou et la désinformation en maladie mentale : vous informer sur les problèmes de santé mentale sur des sites internet fiables.

Dernièrement, j’ai cherché sur Google un site sur la différence entre l’épuisement professionnel (burn-out) et la dépression parce qu’un membre de ma famille souffrait d’épuisement et que je voulais l’aider. Sur la liste des sites que Google me proposait, il y avait le site de passeport santé.net, de strategiesdesantementale.com, de canalvie.com et douglas.qc.ca qui est le site de l’Institut Douglas.

L’Institut Douglas est un hôpital de santé mentale de Montréal. Les sites internet des hôpitaux sont toujours des références très fiables en santé et j’y ai trouvé un article et un vidéo sur l’épuisement professionnel et la dépression. Vous pourrez le consulter en cliquant ici.

Sur la page d’accueil du site, il y a champ de saisie où on peut taper le nom d’un problème de santé mentale dont on veut avoir de l’information, par exemple troubles anxieux, anorexie, etc. (Champ de saisie vers lequel pointe la flèche rouge dans l’image suivante)

De plus, si on amène son curseur sur Infos santé mentale, on obtient un menu, comme indiqué plus bas :

  • En cliquant sur Santé mentale de A à Z, on obtient un alphabet où plusieurs troubles de santé mentale sont classés par ordre alphabétique. C’est une façon simple d’acquérir des connaissances en maladie mentale.
  • En cliquant sur École Mini Psy, on a accès à des vidéos abordant certaines maladies et la prévention en santé mentale.
  • Si vous le voulez, vous pourrez explorer les autres sujets de ce menu.

L’information donnée sur ce site est complète, fiable et mise à jour régulièrement.

Le site de l’Institut Douglas vous permettra de vous renseigner et de parler de santé mentale en toute connaissance de cause, d’éviter de dire des bêtises sur la maladie mentale et surtout de ne pas blesser les personnes qui essaient de survivre à une maladie mentale.

D’autres hôpitaux du Québec ont des sites internet qui donnent des informations sur les problèmes de santé mentale et leur prévention : Institut universitaire en santé mentale de Montréal, Hôpital en santé mentale Rivière-des-Prairies pour en nommer seulement deux. Tous ces sites internet sont fiables.

Francine Couture,
membre du Club informatique Mont Bruno et médecin retraitée.

 

5 réflexions sur « Bell Cause pour la cause »

  1. Bonne réflexion! Je vis avec quelqu’un qui a un trouble cognitif suite à une hémorragie cérébrale. Ses réflexes sont très très, très lents. Il n’écoute pas, difficile pour lui de suivre des directives et de se souvenir des choses à faire. Je suis très patiente, mais je dois parfois faire attention aux reproches pcq. je me rends à l’évidence: ça ne pourra jamais être mieux. Il ne peut tout simplement pas faire mieux. Hélas! Difficile à long terme pour accepter tout ça. Se mettre à la place de l’autre ………

  2. Des sources d’information fiables pour une meilleure connaissance du sujet. Merci Francine pour le geste. À mon tour de partager, avec des personnes qui ne reçoivent pas le CHIP du club, cette information si importante.

Les commentaires sont fermés.