Archives de catégorie : Chronique environnement

L’impact de l’informatique sur l’environnement.
Fréquence de publication : au besoin.

L’application Nextdoor pour réseauter avec son voisinage

mmmmCéline Dion

C’est dans une chronique de l’édition du 30 janvier du Journal de Chambly que j’ai découvert l’application Nextdoor (la porte d’à côté).

À l’image de plusieurs autres services de réseautage en ligne, Nextdoor a vu la croissance de ses utilisateurs grimper en flèche durant la pandémie.

J’ai donc décidé de l’essayer et cet article vous présentera le résultat de mon expérience.

Continuer la lecture de L’application Nextdoor pour réseauter avec son voisinage

Le CLOUD : un nuage noir

mmnColette Demers

Vous avez envoyé un courriel aujourd’hui ou cliqué sur un Like?

Non, ce message ne se rend pas directement à votre destinataire.

Il suit un long parcours qui aura des conséquences environnementales, économiques et géopolitiques expliquées en détail par le recherchiste et documentaliste Guillaume Pitron dans son livre intitulé L’enfer numérique, voyage au bout d’un Like.

Continuer la lecture de Le CLOUD : un nuage noir

Récupérer la chaleur des serveurs informatiques

mmmmCéline Dion

L’impact écologique de l’informatique

Chaque petit geste individuel compte pour contribuer à diminuer notre empreinte écologique numérique, comme le mentionnait cet article publié sur ce blogue le 13 mars 2020.

Quand la récupération des sources de chaleur produite par les serveurs informatiques s’ajoute à tous ces petits gestes individuels, l’effet de levier est alors très encourageant et cela donne beaucoup d’espoir pour l’atteinte des cibles de réduction de gaz à effet de serre.

Quatre exemples d’utilisation de la chaleur produite par les serveurs vous seront présentés dans cet article, de quoi rassurer vos coeurs souffrant peut-être d’écoanxiété.

Continuer la lecture de Récupérer la chaleur des serveurs informatiques

Comment diminuer notre empreinte écologique numérique

mmmmCéline Dion

Le numérique émet aujourd’hui 4 % des gaz à effet de serre du monde et sa consommation énergétique s’accroît de 9 % par an.

Pour une personne qui se soucie de son empreinte écologique ou de son empreinte carbonique, il est donc logique d’adopter des pratiques informatiques aussi sobres que faire se peut.

Continuer la lecture de Comment diminuer notre empreinte écologique numérique

L’empreinte carbonique du web

mmmmCéline Dion

Impossible de se passer du web, moyen de communication et d’échange le plus efficace. Mais gardons à l’esprit que chaque « clic », « j’aime » et autres, laissent des empreintes carbones non négligeables, par exemple, deux requêtes sur Google = bouillir l’eau d’une bouilloire.

Continuer la lecture de L’empreinte carbonique du web