Crédits d’impôts pour abonnements aux médias

mmmmCéline Dion

Dans son dernier budget fédéral, le gouvernement a annoncé des mesures pour soutenir l’industrie journalistique. De nouvelles règles sont apparues pour des crédits d’impôt et des dons en lien avec les médias.

En ce qui concerne les consommateurs:

  • Crédit d’impôt – temporaire – de 15 % sur les abonnements numériques à un média canadien éligible. Un particulier pourra demander jusqu’à 500 $ en frais d’abonnements numériques au cours d’une année d’imposition, pour une valeur maximale de 75 $. Les montants devront avoir été payés après 2019 et avant 2025.
  • À compter de janvier 2020, une nouvelle catégorie de donataires sera créée pour permettre aux médias écrits d’offrir des reçus d’impôt à leurs mécènes. Les médias devront dévoiler l’identité des donateurs qui leur verseront plus de 5000 $, et préciser la somme reçue. Les règles prévues pour l’instant par Ottawa interdiraient qu’un seul donateur, particulier ou sociétaire, finance à lui seul plus de 20 % des recettes d’un média.

Donc, n’oubliez pas d’inclure les frais à vos abonnements numériques éligibles lors de la production de votre déclaration d’impôt 2019, l’année prochaine, ainsi que vos dons à des médias inscrites comme organismes à but non lucratif.

Céline Dion

9 réflexions sur « Crédits d’impôts pour abonnements aux médias »

    1. Personnellement, je suis abonnée à la version numérique du journal du Haut-Richelieu “Le Canada français”.

      Avec la plupart des abonnements des grands journaux nationaux vient une option de version électronique. 2 prix: 1 pour version papier seulement, et 1 pour les 2 versions, papier et électronique.

  1. Bonjour, dans le premier alinéa, vous dites:  “Les montants devront avoir été payés après 2019 et avant 2025”. Donc ça vise les montants payés en 2020, alors ce serait pour la déclaration d’impôt 2020, non?

  2. Bonjour
    Je ne connais pas les règles de votre Club concernant les types de sujets acceptés et en particulier ceux qui ne traitent pas d’informatique pure et simple.
    Je ne crois pas que cet article concerne le monde informatique comme tel bien qu’on traite d’un abonnement numérique à un média canadien éligible.
    Je le qualifierais article à contenu commercial et politique.
    Bien à vous,
    Paul B

    1. La politique entourant notre blogue, le CHIP, peut être consultée ici:
      https://cimbcc.org/services/chip

      Il est mentionné :
      « Les articles doivent avoir un lien avec l’informatique, le Club informatique Mont-Bruno ou le bénévolat. Il est aussi nécessaire de respecter la politique de neutralité politique, religieuse et commerciale du club. »

      Les membres du CIMBCC utilisent un grand nombre d’ordinateurs, de tablettes, de téléphones intelligents et de liseuses, notamment, pour s’informer. La pertinence au volet informatique est donc établie. La responsabilité de la sélection du contenu à y afficher revient toutefois à chacune des personnes concernées.

      À titre d’information, l’article de Céline Dion nous fait part d’une nouvelle parue récemment, mais qui n’a pas longtemps retenu l’attention des grands médias. Les crédits d’impôt mentionnés ont pour but d’aider, entre autres, la presse écrite qui souffre du changement causé par l’arrivée du contenu gratuit offert sur Internet. Depuis plusieurs années, le CIMBCC a constaté ce virage numérique. Nous offrons des présentations et des ateliers pour apprivoiser les équipements et les logiciels requis pour suivre cette évolution.

      Le texte publié ne prône pas l’abonnement à un média en particulier; il ne s’agit donc pas d’une publicité pour un site à but commercial. Les mesures fiscales annoncées par le gouvernement fédéral touchent toutes les personnes habitant au Canada, indépendamment de leurs opinions politiques; le CIMBCC ou le CHIP ne prend pas de position politique en citant cette information factuelle.

      Richard Gervais
      Éditeur du CHIP

    2. Si le sujet n’aurait pas été jugé conforme par notre notre éditeur, celui-ci ne l’aurait pas publié. Le numérique, c’est de l’informatique à ce que je sache.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.