3 réflexions sur « Election provinciale et fraude »

  1. Les textos ont aussi été utilisés aux EUA pour “supprimer des votes”, c’est-à-dire inciter des membres de groupes cibles comme des Afro-Américains ou des Latino-Américains à ne pas aller voter. -> https://www.huffingtonpost.com/scott-goodstein/rightwing-commits-voter-s_b_781610.html

    La suppression des votes est encore d’actualité aux EUA -> https://www.theatlantic.com/politics/archive/2018/07/poll-prri-voter-suppression/565355/

  2. Ben voyons donc! On a un “atelier des mordus”, il faudrait, quelque part au Québec, un “atelier des mordeurs d’hameçon” hi hi! (en toute humour, bien entendu)

Les commentaires sont fermés.