Les fraudeurs aussi sont attirés par la pandémie!

mIl faut toujours réfléchir avant d’ouvrir une pièce jointe à un courriel!

Pendant la pandémie actuelle, les circonstances exceptionnelles que nous vivons font naître ce qu’il y a de mieux et de pire dans l’humanité.

Par exemple, les personnes oeuvrant dans le milieu de la santé veillent sur nos vies avec l’aide d’une classe politique pour une fois libre de partisanerie. La société québécoise leur doit une grande reconnaissance. Il est aussi nécessaire de remercier ceux et celles qui continuent de nous procurer les autres services essentiels : les pompiers, les policiers, les fournisseurs d’alimentation et les services publics comme l’eau et l’électricité.

Les craintes de certaines personnes conjuguées avec l’insécurité financière attirent toutefois des fraudeurs voulant profiter de la confusion pour soutirer de l’argent à des victimes potentielles. Le Club informatique Mont-Bruno veut vous informer au sujet de certaines des tactiques utilisées par les voleurs.

Voici un échantillonnage très partiel d’articles récents :

Le Centre antifraude du Canada nous met en garde contre les points suivants que nous citons ici en entier :

  • Renseignements qui prétendent faussement provenir du gouvernement ou fausse information sur les soins de santé et la recherche.
  • Appels, courriels et textos non sollicités donnant des conseils médicaux ou exigeant une action urgente ou un paiement.
    • À moins d’être l’auteur du contact, vous ne savez pas à qui vous avez affaire.
    • Ne cliquez jamais sur des pièces jointes ou des liens suspects ou n’y répondez jamais.
    • Ne donnez jamais de renseignements personnels ou financiers.
  • Organismes de bienfaisance non autorisés ou frauduleux qui sollicitent de l’argent pour des victimes, des produits ou la recherche.
  • Produits coûteux ou de qualité inférieure achetés en gros par des consommateurs et revendus dans le but d’en tirer un profit.
    • Ces produits peuvent être périmés et/ou dangereux pour votre santé.
  • Offres douteuses, par exemple :
    • Traitements miracles
    • Remèdes à base de plantes médicinales
    • Vaccins
    • Tests plus rapides
  • Annonces frauduleuses et trompeuses en ligne, y compris :
    • Produits de nettoyage
    • Désinfectants pour les mains
    • Autres articles en forte demande

Voici des exemples d’arnaques qui ont déjà été signalées au Centre antifraude. Dans certains cas, la mention [faux] a été ajoutée pour insister sur le fait qu’il s’agit d’escrocs voulant se faire passer pour de véritables employés d’entreprises ou de ministères :

  • Des représentants d’entreprises de nettoyage ou de chauffage :
    • Ils offrent des services de nettoyage des conduits ou des filtres à air pour vous protéger du COVID-19;
  • Des [faux] représentants d’entreprises locales et provinciales d’hydroélectricité :
    • Ils menacent de couper l’électricité pour non-paiement.
  • Des [faux] représentants de centres de contrôle et de prévention des maladies ou de l’Organisation mondiale de la santé :
    • Ils offrent de vous vendre de fausses listes des personnes atteintes de la COVID-19 dans votre quartier.
  • Des [faux] représentants de l’Agence de la santé publique du Canada :
    • Ils prétendent faussement que vous avez obtenu des résultats positifs à un test de dépistage de la COVID-19;
    • Ils vous amènent par la ruse à confirmer vos numéros de carte de santé et de carte de crédit pour une ordonnance.
  • Des [faux] représentants de la Croix-Rouge et d’autres organismes de bienfaisance connus :
    • Ils offrent des articles médicaux gratuits (p. ex. masques) contre un don.
  • Des [faux] représentants des ministères du gouvernement :
    • Ils envoient des courriels hameçons sur le coronavirus;
    • Ils vous incitent par la ruse à ouvrir des pièces jointes malveillantes;
    • Ils vous amènent par la ruse à fournir des renseignements personnels et financiers de nature délicate.
  • Des conseillers financiers :
    • Ils vous encouragent vivement à investir dans de nouvelles actions prometteuses liées à la maladie.
    • Ils offrent une aide financière et/ou des prêts pour vous aider à survivre pendant la crise.
  • Des vendeurs (porte-à-porte) :
    • Ils vendent des services de décontamination de la maison.
  • Des représentants d’entreprises privées :
    • Ils vendent des tests de dépistage rapides de la COVID-19.
    • Ils vendent des produits frauduleux censés traiter ou prévenir la maladie.

En cette période où les virus physiques pullulent, il faut souvent se laver les mains. Il existe aussi des dangers réels circulant dans l’univers électronique qui menacent notre santé financière par l’entremise de courriels, de textos ou d’appels téléphoniques non sollicités. Prenez garde, envoyez les menteurs au diable et dénoncez-les à la police locale ou au Centre antifraude du Canada.

Richard Gervais


Note de l’éditeur

Je tiens à remercier Walter Pearce qui a suggéré le sujet de cet article.

11 réflexions sur « Les fraudeurs aussi sont attirés par la pandémie! »

  1. [Quand on a des émotions fortes, on a tendance à se fourvoyer.]
    “Where we have strong emotions, we’re liable to fool ourselves.”
    — Carl Sagan

  2. Très bon article Richard sur les fraudeurs qui essaient de nous soutirer de l’information personnelle ou de l’argent, on n’est jamais trop prudent.

  3. Un gros merci Richard pour tes articles toujours très intéressant.

    Juste à te lire ”Ça va bien aller”.

    Portes toi bien

    Réjean D.

  4. VIRUS, toi le plus petit organisme (donc vivant), où te caches-tu?
    PARTOUT. Surtout là où l’on pose les mains ???? Oui… mais… , donc on se les lave.
    Dans voies respiratoires ? ? ? Mais OUI !!! C’est là sa cachette, son garde-manger, son plat, son assiette, de l’entrée au dessert.
    ALORS
    Pourquoi ne pas contrôler les accès, soient la bouche et le nez ?
    DONC
    Pourquoi ne pas nous aussi adopter le MASQUE ?
    Et le porter en couvrant ET LE NEZ ET LA BOUCHE
    pour protéger l’ENTRÉE ET LA SORTIE de ce micro cachotier
    Nous ferons de « lui » ,plutôt que nous, le PRISONNIER.

  5. Wow! Un autre article qui tombe tout à fait à point! Très bonne idée Walter et Félicitations Richard. Tu as bien relevé et rendu ce défi … Il nous reste à demeurer vigilant. Et comme on dit : “Une personne avertie en vaut deux …”.

Les commentaires sont fermés.