Réduire la bande passante sur Internet, prévenir les douleurs des télétravailleurs et connaître l’origine du nom de certaines marques

mmmDenis Charron

Plusieurs personnes travaillent maintenant à partir de la maison ou utilisent beaucoup de données de leur fournisseur d’accès Internet pour voir des films ou des séries en diffusion en continu, sur Netflix ou autres. Vous trouverez dans cet article des trucs pour réduire l’impact de vos activités sur les ressources communes.

Les postes de travail en entreprise sont habituellement conçus pour éviter les blessures professionnelles. Les télétravailleurs doivent par contre veiller eux-mêmes à leur santé à la maison en respectant certaines recommandations.

Finalement, seize marques bien connues de produits de consommation vous sont énumérées. Savez-vous lesquelles utilisent le nom de personnages réels?


Cinq trucs pour réduire la pression sur la bande passante

Il est facile d’imaginer en ces temps de confinement que les gens utilisent plus l’Internet à la maison qu’auparavant, autant pour le télétravail que pour les loisirs. Les fournisseurs d’accès Internet nous assurent que, malgré l’augmentation de l’achalandage, les réseaux vont facilement tenir le coup.

En dépit de ces propos rassurants, nous pouvons diminuer notre quantité de bande passante afin d’atténuer cette pression. Cet article du site Web de Protégez-vous fait ces suggestions :

  • couper la caméra;
  • éviter les heures pile;
  • reporter les téléchargements pendant la nuit;
  • privilégier la connexion filaire;
  • surveiller la vitesse de son service Internet avec modération.

Les fournisseurs d’accès Internet ont temporairement levé les plafonds de téléchargement pour leurs clients.

« Accès illimité à Internet : la plupart des grands fournisseurs d’accès Internet et certains autres (Distributel, Teksavvy, Ebox) ont retiré les plafonds de téléchargement jusqu’à la fin avril. »

Le 18 avril 2020, Vidéotron a annoncé qu’il y a  retrait des limites de données des forfaits Internet résidentiels et d’affaires jusqu’au 30 juin 2020. Toutefois, il n’est pas question ici des données cellulaires.

Bell en fait de même : « Afin d’aider ceux qui travaillent à domicile en raison de la COVID-19, aucuns frais d’utilisation excédentaire ne seront facturés aux clients Internet résidentiels jusqu’au 30 juin. Cette mesure sera appliquée automatiquement. Aucune action n’est requise de la part de nos clients. »

Ceci permet aux télétravailleurs de vaquer à leurs réunions et à leurs transferts de fichiers volumineux sans se soucier du nombre d’octets passant par leur compte. Cette nouvelle habitude pourrait vous coûter très cher lorsque les plafonds reviendront en vigueur. Il serait peut-être opportun de relire votre contrat de service pour vérifier ce que vous avez droit sans subir de frais additionnels.


Télétravail : faites des pauses pour éviter les douleurs

Pour ceux et celles qui passent beaucoup de temps en face de leur ordinateur en ces temps de télétravail, il est important de faire régulièrement des pauses pour éviter des douleurs et des blessures de positionnement.

Cet article du site Web de Protégez-vous vous proposera des suggestions pertinentes :

  • accordez-vous des pauses;
  • relaxez les épaules et le cou;
  • écoutez votre dos;
  • bougez les doigts, mains et poignets.

Cet article du site Web de Radio-Canada, Télétravail et COVID-19: gare aux troubles musculo-squelettiques, donne des conseils pratiques en lien avec l’ergonomie requise pour un environnement de travail sain :

  • table;
  • chaise;
  • ordinateur portable;
  • écran.

N’oubliez pas que, même si une souris n’est pas lourde à déplacer, les gestes répétitifs pour le faire peuvent occasionner à la longue des douleurs importantes, le syndrome du tunnel carpien, comme le mentionne cet article du site Web de l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec.


Betty Crocker, Dr Pepper, Chef Boyardee et autres noms de produits, personnages réels ou fictifs?

Sur un mode plus léger, nous connaissons tous de nombreuses marques de commerce utilisant le nom d’une personne. En voici des exemples :

Mais ces personnes ont-elles réellement existé ou bien est-ce qu’elles sont seulement une invention du marketing? Vous trouverez toutes les réponses en cliquant ici.

Denis Charron

10 réflexions sur « Réduire la bande passante sur Internet, prévenir les douleurs des télétravailleurs et connaître l’origine du nom de certaines marques »

  1. J’ai une réponse suite à ma question du 19 avril à savoir si Bell a aussi le retrait des limites de données des forfaits Internet résidentiels jusqu’au 30 juin?
    Dans mon Bell aujourd’hui, j’ai trouvé ce message:
    COVID-19 – Internet résidentiel
    Bell annule les frais d’utilisation excédentaire pour les clients Internet résidentiels
    Afin d’aider ceux qui travaillent à domicile en raison de la COVID-19, aucuns frais d’utilisation excédentaire ne seront facturés aux clients Internet résidentiels jusqu’au 30 juin. Cette mesure sera appliquée automatiquement. Aucune action n’est requise de la part de nos clients.

    1. Merci beaucoup d’avoir pris le temps de fournir cette information importante pour les autres abonnés de Bell.

  2. Wow! Merci Denis! Article très “à propos” et bien documenté. Oui, je suis à la retraite, mais j’utilise quand même plus fréquemment mon installation informatique. Je vais adapter plus finement l’environnement. Dans mon entourage proche, il y a beaucoup de personnes qui sont en télé-travail. Je partagerai donc rapidement ton article, entre autre via Facebook. Lâche pas !!!

  3. Très intéressant. Ces articles viennent m’éclairer sur des problèmes que je vis actuellement.

  4. Vous dites que Vidéotron a annoncé qu’il y a retrait des limites de données des forfaits Internet résidentiels et d’affaires jusqu’au 30 juin 2020. Savez-vous si Bell a aussi le retrait jusqu’au 30 juin? J’avais eu jusqu’au 30 avril.

Les commentaires sont fermés.