Pris en otage par votre adresse courriel ?

Pierre Delisle
mmmPierre Delisle

À l’ère du numérique, l’adresse de courriel est aussi importante, sinon plus, que l’adresse postale. Mais nous ne sommes pas maîtres de notre adresse électronique qui porte souvent le nom de notre fournisseur Internet. Cela pose un sérieux problème à ceux qui veulent changer de fournisseur.

Il y a différentes solutions pour éviter d’être Prisonniers de votre adresse courriel.

D’abord, une mise en situation

Dans mes temps libres, je travaille aussi avec un club de gymnastique de Haute Performance. Actuellement, mon implication est plutôt modeste et pourrait se titrer l’gars-à-tout-faire. Connaissant mon implication dans le numérique, les principaux responsables du club se plaignent à répétition qu’ils n’en peuvent plus de la lenteur de leur réseau Internet.

« Nous payons pour la Haute Vitesse commerciale. Cela nous prend au moins une heure pour téléverser une vidéo d’une routine d’une athlète pour l’inscrire à une compétition internationale. Nous nous sommes plaints auprès de notre fournisseur, ils ont envoyé quelqu’un il y a 6 mois et ils ont changé notre boîte et nous ont affirmé que nous ne pouvions aller plus vite. »

Le Club demande à l’gars-à-tout-faire si je pouvais installer des caméras pour fournir de la rétroaction immédiate aux gymnastes et, tant qu’à faire, installer deux caméras de surveillance. Le tout sur un système central. « On pourra suivre de partout dans le monde. »

Bien sûr! Pas de problème! Mais cela passera par le réseau local numérique pour se diffuser ensuite sur le Net. Avant d’acquérir le système, il faut tout d’abord vérifier le réseau Internet.

Comme je vous l’avais suggéré dans l’article La bande passante : K C ça ?, j’ai évalué la vitesse avec SpeedTest et nPerf. Vous pouvez aussi consulter l’article récent de Michel Gagné, La vitesse d’une connexion Internet.

Voici les résultats de mes tests :

Situation

Voie descendante (download) Voie ascendante (upload)
Ordinateur connecté avec un fil Ethernet 25,15 Mbps 2,5 Mbps
Wifi, près de la borne 25,0 Mbps 2,7 Mbps
Wifi, mi-palestre 10,1 Mbps 2,4 Mbps
LTE (sur mon réseau cellulaire, sans le réseau du fournisseur Internet) 198 Mbps 30 Mbps

Leur réseau commercial haute vitesse ne permettrait même pas l’utilisation de Zoom. C’est certain qu’avec cette vitesse, on ne peut procéder à l’installation des caméras.

Ils appellent le fournisseur Internet, leur manifestent l’intention de changer de fournisseur et la réaction de la personne au service à la clientèle est : « Oui, mais si vous faites cela, vous allez perdre votre adresse de courrier. » Hein !

Donc, on leur dit qu’ils devraient se contenter de la situation actuelle sans quoi ils perdraient leur adresse de courrier ! Non-sens. En utilisant la métaphore de Michel Gagné, « Payez pour 5 livres de carottes et acceptez de repartir avec seulement 3 livres, sans quoi on reprend notre carte de crédit ! »

Comment éviter cela?

Si vous ne voulez pas être pris en otage par votre adresse de courrier, n’utilisez pas celle de votre fournisseur de services. De plus, j’ai appris dernièrement que plusieurs personnes, emménageant dans des résidences pour aînés ont perdu l’accès à leur compte de courriel, car le fournisseur Internet de la nouvelle demeure n’était pas celui avec qui ils faisaient affaire auparavant.

Si vous êtes sur le marché du travail et que vous utilisez l’adresse courriel de votre entreprise, je vous conseille aussi de vous créer immédiatement une autre adresse de courrier et d’utiliser cette dernière pour tout ce qui est de votre vie numérique personnelle. Si vous quittez, changement d’emploi ou retraite, vous n’aurez plus accès à cette adresse ainsi qu’à tous vos contacts et services pointant vers cette adresse.

Lors de la présentation du 19 novembre 2021, Le courrier dans le nuage : Outlook.com, je vous expliquais comment créer une adresse de courrier électronique d’un fournisseur indépendant. À titre d’exemple, nous avons utilisé le nom de domaine @outlook.com.

Il existe d’autres fournisseurs indépendants, comme :

  • @gmail.com,
  • @yahoo.com,
  • @hotmail.com,
  • @facebook.com

C’est gratuit, facile à mettre en œuvre et sûr. Et l’indépendance à votre fournisseur n’est qu’UN des avantages de telles adresses. Bien sûr, vous pourriez aussi être à la merci d’un éventuel changement des politiques de ce fournisseur, mais en 20 ans, je n’y ai pas vu de changement majeur.

Une invitation

Notez que je referai cette présentation sur Zoom mercredi 23 mars à 19 h 30. En plus d’échanger sur le Netiquette, les particularités infonuagiques et ses avantages, une série d’exercices vous sera offerte pour créer et utiliser un compte courriel @outlook.com. Quoique non couverte pendant la présentation, la procédure est très similaire pour utiliser une adresse @gmail.com.

Et pour celles et ceux qui s’inquiètent de la sécurité, lors la présentation suivante, le 30 mars, je vous expliquerai quoi faire pour déjouer d’éventuels méchants pirates …

C’est donc un prochain rendez-vous le 23 mars !

Post-scriptum

Le club de gymnastique mentionné ci-haut utilisait une adresse courriel « infonuagique » et a donc pu changer de fournisseur sans douleur.

Pierre Delisle

9 réflexions sur « Pris en otage par votre adresse courriel ? »

  1. Vous avez tout à fait raison, j’ai pris une adresse Outlook .com mais gérer le courrier avec Outlook c’est pas un cadeau!
    J’ai eu pendant des années Window’s Live Mail (gratuit) qui était un charme mais quand Window’s a arrêté de le supporter j’ai poursuivis avec une boîte de courrier Videotron qui est loin de Window,s Live mail mais quand même plus « user friendly » que Outlook. Malheureusement je suis prise avec une adresse de fournisseur, je vais donc lire vos conseils attentivemet.
    Merci pour votre aide

  2. Merci Pierre d’avoir soulever ce problème.

    Comm tu as pu lire dans ma réponse et mes 2 réponse à Nicole Proulx, il y des dispositions à prendre !

    De plus il est possile comme autre solution d’exporter ses messages et de les importer dans l’autre pour conserver le tout et la continuité. Mais ce n’est pas une sinécure.

  3. Merci d’avoir pris le temps d’écrire cette chronique Pierre. On en parlait justement, moi et un autre bénévole. Oui, on est esclave des courriels de notre fournisseur internet. Les webcourriels que tu as proposés nous donne pleine liberté partout sur la planète (à condition, bien sûr, d’avoir configuré nos paramètres de sécurité, mais ça, c’est expliqué dans des présentations du Club).

    1. Bonjour,

      J’ai supprimé le libellé exact de votre adresse Vidéotron de même que celui de votre adresse outlook.com.

      Si une personne peut et veut répondre à votre question, il n’est pas nécessaire de connaître les détails exacts de votre cas particulier.

    2. Oui !
      Il s’agit de programmer dans Outlook une copie additionnelle de tout courriel par une redirection vers votre adresse Vidéotron. Ou faire le contraire ! Par contre, si vous donnez une réponse ultérieure via Videotron votre adresse Videoton sera utilisée et dévoilée.

      J’ai un autre truc pour mon PC et mon Samsung ! Sur le PC j’installe le réputé logiciel gratuit Thunderdird. Je ne fais aucun web mail mais plutôt confie la tâche au PC de rapatrier mes messages de tous mes comptes courriels dans mon PC avec ce Thunderbird. Très important de bien configurer que les messages restent en tout temps en copie sur le web. Enfin lorsque que je répond je choisis le compte d’envoi du SMTP approprié. Un peu technique mais possible et ‘il y a lieu avec de l’aide. Pour le téléphone, Thunderbird n’existe pas mais il y a des APPs comme Mail ou courriel de Samsung qui permet de faire la même chose.

      En somme on peut rapatrier tous ses courriels ensemble avec copie dans tous ses appareils. On peut supprimer par appareil sans effacer sur les serveurs web ou bien faire le contraire au choix.

      Personnellement je fais jamais du courriel web mais via les messages reçu sur mes appareils.

      Bonne chance !
      PS Un peu compliqué mais ceci peut valoir la peine !

    3. Excellente question!
      J’ajouterai une procédure que j’expliquerai lors de la présentation de mercredi prochain.
      Je ne suis pas un génie de l’informatique et je n’utilise pas les termes les plus évolués de son langage, mais ma solution comme prof débrouillard serait celle-ci :
      Dans mon compte videotron, je créerais un message d’absence que tous mes expéditeurs recevraient lorsqu’ils utilisent mon adresse courriel videotron. Ce message expliquerais que je n’utilise plus ce compte, que je recevrai tout de même le message et je donnerai mon nouvel adresse de courrier. Dans un deuxième temps, si je ne voulais avoir à gérer deux comptes simultanément (mon vieux compte videotron et le nouveau compte, peut-être sur Outlook), je créerais une règle (appelé filtre dans le langage vidéotron) qui transférerais tous mes messages vers le nouveau compte Outlook. Ça parait compliqué?!? Je prépare actuellement une capsule vidéo qui explique la démarche. Je montrarai cette capsule lors de la présentation et je donnerai le lien YouTube pour la reconsulter au besoin.

  4. Je suis un des nombreux Robert Lapointe sur cette planète, mais je soigne tout de même ma marque !

    À titre de connaisseur de longue date (ou si vous préférez, ti-Jos connaissant), j’ai soigné ma marque Robert Lapointe dès 2009 en devenant titulaire du nom de domaine robertlapointe.ca chez mon registraire canadien NamesPro !

    Bien avant cette date j’ai été abonné au service Internet de Bell et de Vidéotron. Même que pendant une période, j’ai été un abonné des deux fournisseurs en même temps. J’ai été parmi les 50 employés de Bell à faire partie en 1996 de l’essai gratuit de 6 mois à Saint-Bruno du service Internet haute vitesse Bell au Québec.

    Après l’essai Bell, tout tombe à l’eau, car le service commercial Bell n’est pas encore lancé ! J’ai dû me rabattre sur le service Internet haute vitesse Vidéotron commercialement disponible à ce moment ! Ainsi ma première adresse courriel pour fin personnelle sous un service haute vitesse date de 1996 !

    Dans le passé, j’ai eu des adresses courriel personnelles Sympatico, Bell.net, Vidéotron, Gmail, Yahoo, ProtonMail et Outlook. J’ai toujours Vidéotron, Gmail, Outlook, ProtonMail en plus de RobertLapointe.ca !

    J’ai pris soin de ma propre adresse courriel personnelle depuis 2009 ! Le coût pour assurer indépendance et durabilité est de 18 $ CDN par année ! Avec NamesPro j’obtenais en plus une adresse courriel gratuite !

    Mais pour conserver mon indépendance et pouvoir me définir d’autres adresses courriel sous mon nom de domaine, j’ai acquis un hébergement pour mon site web (que j’appelle aujourd’hui ma randonnée de vie) et mon propre service courriel pour environ 60 $ annuel.

    Je suis le seul robertlapointe.ca qui existe ! Il n’y a rien comme d’avoir son propre chez soi ! Et sachez que mise à part ProtonMail, les services dits gratuits ne sont pas vraiment gratuits ! Vous payez notamment le prix par exemple d’être suivi de façon pernicieuse par Google et Outlook tout en vous soumettant à leurs conditions de service !

    En passant, je n’ai pas à réserver comme nouveauté mon nom de domaine accentué, car je n’ai pas d’accentuation dans mon nom !

    https://robertlapointe.ca

Les commentaires sont fermés.