Archives de catégorie : Éditoriaux

Textes publiés par André Charest.
Fréquence de publication : n’est plus utilisée.
Conserver pour garder l’intégrité historique du site.

Éditorial – mars 2013

Photo-Andre-Charest-Editorial

La légèreté de l’être

Ce titre m’a été inspiré par le roman de Milan Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être. Mais rassurez-vous, je ne vous parlerai pas ici de relations amoureuses, ni de climats politiques particuliers.

Je veux simplement parler de nous, les membres du Club informatique Mont-Bruno et de nos agissements dans le contexte des ateliers. Je suis souvent renversé par la légèreté des membres qui s’inscrivent à des ateliers et qui, par la suite, sans avertir, ne se présentent pas ou abandonnent et que l’on ne revoit plus. Et cela, malgré un certain engagement moral à participer quand on s’inscrit.

Continuer la lecture de Éditorial – mars 2013

Éditorial – février 2013

Photo-Andre-Charest-Editorial

La joie de connaître et le respect

Notre première mission est d’offrir à nos membres un cadre pour le partage de connaissances et l’entraide en informatique. Notre principal outil pour le faire demeure les séances de présentations.

L’émission Les années lumière de Radio-Canada nous a présenté le 13 janvier dernier la dernière entrevue télé de Fernand Seguin, notre grand vulgarisateur national décédé en 1988.

Continuer la lecture de Éditorial – février 2013

Éditorial – janvier 2013

Photo-Andre-Charest-Editorial

Réduire sa vie?

On n’y porte pas attention. La chose peut nous arriver autant qu’aux autres. Si on s’y intéresse, on constate autour de soi des gens qui réduisent leur vie. La chose peut se produire sans raison apparente, mais elle survient souvent par suite d’un événement marquant comme un départ à la retraite, la perte d’un être cher (peu importe la façon), une maladie, un déménagement, etc.

Continuer la lecture de Éditorial – janvier 2013

Éditorial – décembre 2012

Photo-Andre-Charest-Editorial

Éditorial

Chaque année à l’approche de Noël, je constate combien le temps a passé vite depuis notre Journée portes ouvertes de septembre.

On dit que le temps passe plus vite à mesure qu’on vieillit. Il ne passe pas plus vite; il semble passer plus vite! Un mois dans la vie d’un enfant de 10 ans représente 0,83 % de sa vie. Un mois dans la vie d’une personne de 75 ans c’est 0,11 % de sa vie (7,5 fois moins évidemment). Cette différence expliquerait, du moins en partie, pourquoi le temps semble filer de plus en plus vite avec l’âge.

Continuer la lecture de Éditorial – décembre 2012